Huile & Acrylique Paroles d'artistes

Le monde d’Elisabeth Roche Alazet à travers la peinture abstraite

Elisabeth Roche Alazet peinture abstraite
Elisabeth Roche Alazet

Elisabeth Roche Alazet

Elisabeth Roche Alazet est peintre autodidacte originaire de Saint-Jean-de-Maurienne en Savoie. Elle pratique la peinture abstraite depuis quatre ans mais a depuis l’enfance toujours été attirée par la création artistique et plus particulièrement par le dessin. Elisabeth s’est d’abord essayée à différentes techniques comme le fusain, l’encre de Chine ou le pastel dans un style figuratif.

Des évènements, des rencontres l’ont amené à se diriger vers la peinture abstraite. C’est pour elle un besoin de s’exprimer, un besoin de liberté pour trouver la sérénité. Une peinture qu’elle qualifie de « thérapeutique », devenue nourrissante, enrichissante et la guidant vers la découverte d’autres œuvres, de nouvelles lectures, de musiques, inspirantes, éclairantes.

Rencontre avec cette artiste pour qui la peinture est devenue un véritable moyen d’expression.

Léonard : Pourquoi avoir eu envie de vous lancer dans la peinture abstraite sur toile ? Et pourquoi le choix de l’acrylique ?

Elisabeth Roche Alazet : J’ai tout de suite eu envie d’essayer de peindre sur toile. J’ai débuté sur des petits formats, le support m’a plu. J’ai ensuite fait naître mon style sur des toiles de plus en plus grandes. Pour ce qui est de l’usage de l’acrylique, l’avantage est la rapidité de séchage. La facilité de nettoyage du matériel : de l’eau seulement.

Léonard : Où trouvez-vous vos inspirations ? Vous dites aujourd’hui « avoir besoin » de peindre, entrer comme en méditation, laisser faire la spontanéité, pouvez-vous nous parler de cette « force » qui vous anime quand vous peignez?

Elisabeth Roche Alazet : J’aime naviguer sur le net, visionner des photos, des vidéos, des œuvres d’artistes connus ou non et de tous arts confondus. J’aime lire des ouvrages sur le développement personnel, la préservation de notre santé, la préservation de notre environnement.

Je remercie toutes les personnes qui me font part de leurs commentaires et critiques sur mon travail. Ceci est très gratifiant et motivant. Cela m’encourage à continuer, à chercher à aller plus loin dans ma démarche, et à faire évoluer ma technique. Je peins pour susciter des émotions voire des réflexions, d’où certains titres, qui peuvent amener le contemplateur vers d’autres horizons, et peut-être éveiller certaines choses.

Fantasme peinture par Elisabeth Roche Alazet

Fantasme par Elisabeth Roche Alazet ©

Je suis souvent sollicitée pour donner des cours ou bien animer des stages. Il est difficile pour moi d’expliquer ma technique (peu académique) pour l’instant. Je n’ai pas encore l’âme d’enseigner, cela viendra peut-être un jour.

Quand je peins, je suis seule dans mon atelier, accompagnée d’une musique de fond, elle s’efface, revient par moment. Je suis sur une autre fréquence où le temps n’existe plus et c’est tant mieux. Je me laisse guider par mon intuition tout en sachant que le hasard n’existe pas. Les couleurs se font et se défont, des formes apparaissent puis peuvent disparaitre jusqu’à ressentir le moment où, je n’ai plus rien à ajouter.

La voici avec sa propre existence.

Divination peintre Elisabeth Roche Alazet

Divination par Elisabeth Roche Alazet ©

C’est un ensemble, de la spontanéité et une recherche d’esthétique dans l’assemblage des couleurs et des formes.

Je ne sais jamais ce qui va en ressortir au final, et c’est ce qui me stimule, m’anime.

Ma création me dévoile son nom, parfois spontanément comme une révélation et dans d’autres cas m’amène à aller chercher en moi, en tant que spectatrice, mon ressenti. Mes créations sont à l’image de mon histoire, de mes désirs, de mes rêves.

Léonard : Vous utilisez beaucoup le spalter, dont avez une utilisation tout à fait particulière. Vous créez, mélangez les couleurs, vous lui donnez la même fonction qu’un pinceau pour l’art. Qu’aimez-vous particulièrement dans ce genre d’outil?

Elisabeth Roche Alazet : Le spalter est devenu pour moi un outil indispensable. Je l’utilise pour étirer la couleur ou bien pour donner un effet de transparence en retirant des épaisseurs de couleurs.

Léonard : Avez-vous d’autres pinceaux ou outils que vous aimez particulièrement ?

Elisabeth Roche Alazet : Comme je travaille sur des formats plutôt grands, les pinceaux larges se sont imposés à moi. Je travaille aussi avec différents couteaux. Lorsque j’ai préparé ma toile avec une sous-couche de mortier par exemple, les couteaux me permettent de déposer la peinture sur les reliefs et de les faire ressortir.

Léonard : Quelle est à l’heure actuelle la réalisation dont vous êtes la plus fière? Peut-on l’observer quelque part ?

Je dirai la toile Emotion, qui est pour moi, vraiment la révélation de ma technique, une sorte de naissance. On peut d’ailleurs visionner la vidéo sur Youtube :

Depuis, je commence à recevoir des retours très positifs sur mes créations. D’une manière générale, je suis très touchée par l’accueil réservé à mon travail que je partage sur mon site et sur les réseaux sociaux. Cela m’a permis d’entrer dans la Galerie Nicole Salamone à Aigues-Mortes dans le sud de la France. En parallèle, Peintre-Analyse a fait une présentation de mon travail et certaines personnes, peintres, commencent désormais à me prendre en référence pour leurs créations.

Léonard : Tout semble donc aller pour le mieux pour vous ! Quels sont vos futurs projets ?

Elisabeth Roche Alazet : Acquérir une plus grande reconnaissance dans le milieu professionnel, peut-être exposer dans une seconde galerie ? Mais aussi m’installer dans un atelier plus grand, je travaille actuellement dans mon grenier, une pièce de 20m² qui manque d’éclairage naturel et de chauffage en hiver !

Enfin et surtout : continuer de créer, partager.

Ici Et Maintenant par Elisabeth Roche Alazet

Ici Et Maintenant par Elisabeth Roche Alazet ©

Léonard : Merci de vous être prêtée au jeu de l’interview Elisabeth. Avant de vous laisser, auriez-vous un conseil à donner pour celles et ceux qui souhaitent se lancer dans la réalisation de peintures abstraites sur toiles ?

Elisabeth Roche Alazet : Ne pas hésiter à se lancer, laisser parler ses émotions. La technique vient avec le temps, l’expérience, en faisant des essais. Pour ma part j’ai un certain nombre de toiles que j’ai fait disparaître et il y en aura d’autres ! Je ne poste pas forcément toutes mes créations, il arrive que le résultat de mon travail ne me « parle » pas, ne me convienne pas, alors je recommence.

Essayez, effacez, recouvrez, recommencez. Laissez-vous aller.

Nous sommes tous des créateurs.

Pour en apprendre plus sur Elisabeth Roche Alazet et son travail :

À propos de l'auteur

Pinceaux Léonard

Depuis 1840, sept générations se succèdent à Saint-Brieuc en Bretagne pour fabriquer à la main des pinceaux de qualité, les Pinceaux Léonard. Aquarelle, acrylique, peinture à l'huile ou encore loisirs créatifs, nous produisons fièrement et avec passion la plus large gamme de pinceaux pour l'art en France.

5 Commentaires

  • C’est magique, je me suis totalement reconnue dans votre article : se laisser aller à ses émotions. J’adore ! Continuez à nous faire rêver avec vos magnifiques oeuvres. Artistiquement Karo.

  • La manière dont vous peigner à attirer mon attention, je peine moi-même à l’huile
    Sur toile depuis 30ans environ et j’aimerais peindre à l’acrylique
    Que voulez-vous dire par sous couche de mortier
    Vos euvres sont magnifiques

  • Bonjour , je me suis lancer dans l’acrylique en voyant peindre ELISABETH , elle à vraiment du talent , parfois je me lance dans une toile et elle ne me plait alors je recommence , le travail d’ un artiste n’ est jamais concluant , alors il faut recommencer. D » ailleurs cela permet d’ avancer dans la réalisation. Je peux dire que le travail d’ ELISABET dans ORIGINE est splendide ! Je suis en exposition non grâce à elle , mais j’ ai voulu faire voire au gens ce que je pouvais réalise , cela permet en moi de me confirmer. Avant je faisait du figuratif , dessin de nus , mais pas de porno. Et en voyant les tableaux abstraits que Réalisait 2lisabeth , je me suis dis que je pouvait le faire et j’ ai réussi.

  • Je visionne souvent vos vidéos sur Youtube , histoire de me « charger » , de gestes , des couleurs , de formes. Bien qu’elles soient speed , elles sont quand même pédagogiques !!
    Bonne continuation dans votre oeuvre d’abstraction .

Laisser un commentaire