Huile & Acrylique Paroles d'artistes

Portraits de musiciens et natures mortes par Sabine Eichler

Sabine Eichler Interview

Née en Allemagne d’une mère qui aime la peinture, et d’un père qui aimait la musique, Sabine Eichler deviendra d’abord musicienne. Un univers dans lequel elle aura baignée tout au long de sa jeunesse, apprenant la guitare, le violon, le saxophone, les percussions et même le chant.

Mais le destin étant, Sabine prend alors goût à la peinture. Et, comme elle le dit elle-même, « De la musique à la peinture, il n’y a qu’un pas. Ce ne sont que des médiums pour exprimer ce que l’on ressent au plus profond de soi même. Je suis passionnée par tous les arts, peinture, musique, littérature, architecture. »

Rencontre avec Sabine Eichler, artiste complète qui nous ouvre les portes de son atelier.

 

James Blood par Sabine Eichler

James Blood par Sabine Eichler ©

 

Rencontre avec l’artiste Sabine Eichler

Entre paysages, natures mortes et portraits de musiciens, Sabine Eichler possède des univers très différents, mais indispensables à sa démarche artistique. Nous lui avons demandé d’où lui venait ses inspirations et sa réponse est à la hauteur de sa créativité.

« Ces trois univers font partie de moi. C’est facile, voir indispensable de passer de l’un à l’autre, cela rompt la monotonie et éveille ma créativité.

Quand je peins le portrait d’un chanteur, j’essaie d’exprimer ce sentiment de jouissance et d’extase que l’on éprouve en jouant de la musique. Ce même sentiment que peut ressentir une danseuse qui défie les lois de la Physique au point de s’envoler tout en oubliant la maîtrise du corps. C’est l’expression, le mouvement de l’âme qui m’intéresse, ramené à son strict minimum.

D’où le noir et blanc et sans décors ni accessoires.

Je rentre dans le personnage en écoutant sa musique, en lisant sa biographie et en tournant autour, comme dans un atelier, avec un maximum d’iconographies. Puis une fois imprégnée je transcris la personnalité à travers la peinture en un seul jet. C’est prenant et intense. 

Portrait de musicien par Sabine Eichler ©

Portrait de musicien par Sabine Eichler ©

En ce qui concerne les paysages, j’aime représenter l’humidité dans tous ses états. Les nuages, la pluie, la brume. La surface rugueuse d’une mer démontée ou celle d’une flaque d’eau, lisse et brillante au soleil. Le fait d’être dehors au contact de la nature m’oblige à capter des atmosphères, des odeurs et des vibrations en peu de temps, puisque le « modèle » évolue vite au bord de la mer. Je peux rester toute une journée assise au même endroit et faire des peintures différentes avec la couleur de la mer qui change, les nuages qui défilent, la nuit qui tombe.

Paysage par Sabine Eichler

Paysage par Sabine Eichler ©

Quant aux natures mortes, elles sont le contraire des portraits. C’est plus paisible. Elles me permettent de prendre du temps pour observer, pour rechercher la couleur et la lumière dans des choses simples offertes par la nature. Les vibrations de la lumière qui se transforment en couleurs.

La forme a peu d’importance.

C’est la façon de représenter la matière veloutée d’une pêche ou le croquant d’une cerise qui m’intriguent. Ce sont toutes les couleurs de l’arc en ciel qui se cachent dans une ombre qui me fascinent. Un hommage au « Panier de fraises » de Chardin et à « L’asperge » de Manet.

Nature morte par Sabine Eichler

Nature morte par Sabine Eichler ©

De plus, j’aime faire de la cuisine, et j’avais envie de réunir cette passion avec celle de la peinture. Je me suis donc mise à peindre des recettes avec chaque ingrédient qui possède sa propre toile.

Leur assemblage raconte une histoire culinaire.

Comme un Chef, je choisi les ingrédients avec soin, les prépare avec délicatesse et les met en peinture en préservant leurs arômes, leurs saveurs grâce aux couleurs de ma palette. Je puise mon inspiration dans les spécialités régionales. Mais chacun peut choisir sa propre composition.

Nature morte par Sabine Eichler

Nature morte par Sabine Eichler ©

Ce projet a finalement abouti à un livre de recettes, « Palette de Saveurs » avec ses vingt recettes et ses dix légumes et fruits sur 68 pages. Chaque entrée de chapitre comporte un petit résumé sur la provenance du légume ou du fruit, sa famille botanique et une rubrique « bon à savoir » qui donne des idées de remèdes de grands-mères, suivi de deux recettes. Artistique et informatif. »

Nature morte par Sabine Eichler

Nature morte par Sabine Eichler ©

Vous l’aurez compris, Sabine Eichler est une artiste passionnée. La passion, c’est d’ailleurs la clé pour réussir selon elle.

« Il faut s’imprégner de son sujet, l’observer avant tout. Le geste vient tout seul sans effort. De l’œil à travers la main sur la toile, sans réfléchir à la technique. La technique, c’est comme les gammes pour les musiciens, on doit l’oublier pour être libre de créer. Il faut faire confiance à son instinct. »

Retrouvez le travail de Sabine Eichler sur son site internet et la liste des expositions à venir sur ce lien.

À propos de l'auteur

Pinceaux Léonard

Depuis 1840, sept générations se succèdent à Saint-Brieuc en Bretagne pour fabriquer à la main des pinceaux de qualité, les Pinceaux Léonard. Aquarelle, acrylique, peinture à l'huile ou encore loisirs créatifs, nous produisons fièrement et avec passion la plus large gamme de pinceaux pour l'art en France.

Laisser un commentaire